Optimiser votre santé avec la naturopathie

  • Auteur: Par Mathilde Heinrich, naturopathe à Olympe Santé Sport, et Gaëtan Lefèvre, rédacteur Olympe Santé Sport
  • Catégorie: Nutrition

Le suffixe « pathie » est généralement utilisé pour former des noms de maladies telles que la myopathie ou bien, afin de façonner des noms pour traiter les maladies comme la naturopathie. Celle-ci désigne une médecine non conventionnelle qui permet d’équilibrer le fonctionnement de l’organisme par des moyens proclamés « naturels » : régime alimentaire, aromathérapie, hygiène de vie, phytothérapie, techniques manuelles, exercices physiques, etc. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), elle est « un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques ». Elle se classe comme la 3médecine traditionnelle mondiale, après les médecines chinoises et ayurvédiques.

Mathilde Heinrich est naturopathe à Olympe Santé Sport, à Antony dans les Hauts-de-Seine.

Pour une vie saine

« Si quelqu’un désire la santé, il faut d’abord lui demander s’il est prêt à supprimer les causes de sa maladie. Alors seulement, il est possible de l’avoir. » Cette phrase d’Hippocrate, considéré comme le père de la médecine, convient parfaitement à la naturopathie. Celle-ci vise à maintenir, à rétablir et à renforcer la santé d’un individu en modifiant ses habitudes de vie, et en se tournant vers des produits naturels. Dans cette démarche, le naturopathe établit un bilan de vitalité, à l’aide de divers outils, afin d’estimer les excès et les carences. Son objectif est d’aider le patient à relancer son activité cellulaire et à harmoniser ses fonctions vitales.

Le naturopathe délivre des conseils d’hygiène de vie personnalisés afin de permettre au patient d’appréhender les réactions de son corps et de comprendre ce qui est bon pour lui. Il est, en quelque sorte, un éducateur de santé. Ses outils sont très divers. Nous définirons deux catégories : le naturopathe va définir un plan d’hygiène de vie ou d’habitudes de vie comprenant des conseils de diététiques, de pratique d’activités physiques, de relaxation, de massage, de thérapies (thermalisme, thalassothérapie…), qu’il va associer à l’utilisation d’agents naturels tels que des plantes, des eaux, le soleil, l’air pur, etc. Le traitement médical n’interviendra qu’en cas d’urgence. Le naturopathe se chargera également de surveiller les intolérances et le respecte de la posologie de certaines plantes.

Pour une même pathologie, les conseils en diététique, en hygiène de vie et l’utilisation des plantes varient selon les patients. Avant de proposer une « traitement naturel », il faut tenir compte des antécédents, de la morphologie, du vécu émotionnel, du mode de vie, du « terrain » – acide, inflammatoire, déminéralisé, carencé, déséquilibres intestinaux, etc. Il n’existe pas de plan « type » en naturopathie. Chaque personne réagit de manière différente aux aliments et aux plantes. Voici, toutefois, quelques conseils généralistes qu’Olympe Santé Sport peut recommander.

  • Pas de fruits pendant un repas. La consommation de fruits doit être éloignée d’au moins de 20 minutes des repas.
  • Éviter les produits laitiers, surtout le lait de vache.
  • Pour le petit-déjeuner, nous conseillons un apport de protéine et de « bon » gras, et non un petit-déjeuner sucré.
  • Manger des protéines le midi.
  • Manger léger, et pas trop tard, le soir.
  • Éviter de trop cuire les aliments.
  • Privilégier les céréales complètes aux céréales raffinées blancs.
  • Consommer un maximum de produits frais et simples, et éviter les produits transformés.
  • Combiner les aliments acides ou acidifiants avec des aliments alcalins.
  • Boire 1,5 litre d’eau (non gazeuse) par jour, loin des repas. Par exemple, 2 verres le matin à jeun, 1 verre avant chaque repas, puis 1 verre au coucher.
  • Éloigner la consommation de thé et de café des repas, car ce sont des voleurs de vitamines et minéraux
  • « Dissocier pour mieux digérer, associer pour mieux assimiler ! »

Bienfaits et prescriptions de la naturopathie

Si la naturopathie est considérée comme « un ensemble de méthodes de soins » ou comme une médecine traditionnelle, ce sont surtout pour ses bienfaits. Et ils sont nombreux ! Tout comme les prescriptions qui peuvent vous orienter vers un naturopathe.

  • Un rééquilibrage alimentaire
  • Un programme nutritionnel
  • L’optimisation de l’entraînement et de la récupération pour un sportif
  • Un programme de soin suite à une ou des blessures comme des tendinites, des problèmes articulaires et inflammatoires, etc.
  • Un programme de lutte contre l’arthrose, l’arthrite, l’ostéoporose, etc.
  • Un plan pour améliorer son sommeil, diminuer ses peurs, son anxiété , sa nervosité, etc.
  • Un projet de perte de poids ou de baisse de masse grasse pour des sportifs
  • Le soulagement d’allergies
  • Un plan d’arrêt du tabac
  • Un suivi d’une grossesse
  • Un programme de gestion de stress ou de ses émotions, de relaxation, etc.
  • Ou encore afin de résoudre des problèmes de peau ou hormonaux

La naturopathie a pour mission de prévenir la maladie, de préserver la santé, ou d’optimiser ses habitudes de vie. Pour les sportifs, elle permet d’optimiser son entraînement, sa récupération et son alimentation. Elle est un véritable outil pédagogique pour la santé, conduisant à la responsabilisation et à la prise en charge personnelle visant l’autonomie.