La cryothérapie est un traitement par le froid qui fonctionne grâce à un choc thermique. En immergeant le corps entier dans un froid à -110° C (pendant trois minutes maximum), la température cutanée passe de 32°C à 12°C minimum. Le choc thermique joue sur les capteurs sous-cutanés. Il a des effets : antalgiques, anti-inflammatoires locaux, sur la récupération musculaire, mais aussi contre le stress, l’anxiété, les troubles du sommeil. La cryothérapie offre une sensation immédiate de bien-être. Ce traitement est régulièrement utilisé pour la récupération sportive.

Les bienfaits de la cryothérapie

Améliore le traitement de pathologies musculaires et inflammatoires telles que des entorses, des coups, des contusions musculaires, la cicatrisation ou encore des lésions musculaires

Améliore la récupération post effort

Améliore la rééducation du sportif blessé, en phase de renforcement et / ou de réathlétisation

Favorise l’élimination des amas graisseux

Favorise la circulation sanguine

Réduit le gonflement des jambes

Lutte contre la rétention d’eau

Accroît la tonicité du corps et la fermeté de la peau

Lutte contre la fatigue, le stress, l’anxiété et les troubles du sommeil

Lutte contre les problèmes de peau : eczéma, psoriasis et neurodermite

Lutte contre les maladies rhumatismales inflammatoires chroniques (arthrite, polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante)

Lutte contre la fibromyalgie

Les prescriptions

Récupération post effort

Amélioration de la rééducation

Spasticité musculaire

Douleur aiguë articulaire ou musculaire

Douleur chronique

Rhumatisme inflammatoire

Tendinopathie

Spondylarthrite ankylosante

Burn-out

Stress

Anxiété

Trouble du sommeil

Eczéma

Psoriasis

Fibromyalgie

Neurodermite

Les contre-indications de la cryothérapie

Hypertension artérielle non contrôlée

Insuffisance respiratoire sévère (asthme, bronchopneumopathie)

Infarctus du myocarde de moins de 6 mois

Accident vasculaire cérébral – AVC

Insuffisance circulatoire aiguë

Angine de poitrine

Pace maker/ dispositif cardiaque sous cutané

Artériopathie de stade 3 ou 4

Thrombose veineuse profonde, phlébite, embolie pulmonaire

Colique néphrétique chronique, colique hépatique

Anémie sévère

Allergie au froid intense

Cryoglobulinémie

Infection cutanée aiguë bactérienne ou virale

Infection sévère aiguë

Trouble du rythme cardiaque

Insuffisance valvulaire

Rétrécissement valvulaire

Artériopathie stade 1 et 2

Cardiopathie ischémique

Syndrome de Raynaud

Drépanocytose

Polyneuropathies

Grossesse

Le déroulement

La cabine Icelab de Zimmer garantit les conditions climatiques en offrant confort et parfaite sécurité au patient. La première chambre à -60° C évite la formation de brouillard dans la pièce de traitement à -110° C, stabilisent sa température et assurent aux patients une adaptation progressive. À -110° C, le volume d’air se comprime de 45 % par rapport à la normale. En conséquence, à chaque inspiration, vous absorbez à peu près le double d’oxygène.

Pour une séance de cryothérapie, il est indispensable de fournir la fiche d’informations, ci-dessous, à faire remplir par le médecin.