La chambre à hypoxie permet de s’entraîner en altitude, sans porter de masque. Dans une cabine où l’air est aussi rare en oxygène qu’au sommet du Mont-Blanc ou de l’Everest, l’entraînement en hypoxie stimule les adaptations hématologiques, respiratoires et métaboliques. L’organisme s’adapte et augmente son taux de globules rouges. L’entraînement en altitude simulée est adapté à tous les sportifs, amateurs ou confirmés, mais aussi aux athlètes revenant de blessure ou aux sportifs en recherche de nouvelles sensations ou techniques d’entraînement..

Les bienfaits de l’entraînement en altitude

Augmentation de la fréquence cardiaque et de la ventilation alvéolaire

Stimulation de la production d’érythropoïétine, le fameux EPO, ce qui permet d’accroître l’endurance et la récupération

Réduction de la prise alimentaire (hypophagie)

Entraînement moins traumatisant pour les personnes en surpoids

Les prescriptions

Amélioration de l’endurance

Renforcement musculaire

Rééducation après une blessure ou une chirurgie

Perte de poids

Entraînement pour les personnes en surpoids

Test au Mal Aigu des Montagnes (MAM) avant une course, une expédition ou même des vacances en montagne

Renforcement et conditionnement chez les patients âgés